web 2.0

Hackaton Windows Phone on y était

J’étais avec Wilfried Coach Azure au Hackaton Windows Phone organisé le Week end du 25 mars par Microsoft.

Quelques Photos:

Le Cloud Power par Wilfried en train de coacher 


Photo  Bernard Lachaux

Notre session Windows Azure pour Windows Phone le dimanche matin, on est au loin debout à coté de l’écran avec nos micros :

WP_000322 

Photo Damien Coquet

L’exemple d’application Windows Phone de géolocalisation avec index géographique dans Sql Azure présenté par Wilfried est sur le codeplex zecloud


Un petit mot pour remercier les coachs comme moi présent aux hackathon, Rudy, David et particulièrement Wilfried qui en plus en a abreuvé certains d’entre nous avec son excellent pinot gris. En tant que coach on était la bénévolement motivé par notre passion commune pour aider tout le monde, et donc les coachs n’ont pas du beaucoup avancer leur applications eux. Et bien sur merci à toute l’équipe de Microsoft pour son travail et son implication dans l’évènement.

Des applis sur Azure dév pendant le hackathon


Et enfin malgré la connexion internet saturé par le succès de l’évènement, et qui s’apparentait souvent plus à un débit de minitel, vers 3/4h du matin on arrivait quand même à déployer sur Azure.
Je voulais aussi  laisser parler les vaillants développeurs de 2 applications Windows Phone utilisant Azure développé au cours du week end :

Julien Lebutte pour MICA :

MICA (Missing Children Alert) est une plateforme basé sur Windows Azure avec, dans un premier temps, un client Windows Phone. L'objectif du projet est très simple : inciter la population à participer à la recherche d'enfants disparus. Pour ce faire, on se base sur Azure pour assurer la relation les clients et les organisations.
En pratique, on utilise les ACS pour l'authentification, SQL Azure et Azure storage pour stocker les informations concernant les enfants disparus. Pour terminer, le cloud nous sert également à envoyer des notifications aux utilisateurs ainsi que récolter les données qu'ils nous envoyent via leur smartphone.

Jean-Philippe Gouigoux et Wanig Guillo

Le projet porté consistait à créer une application Windows Phone 7 pour consulter des données OData de fiscalité territoriale, en partant d'une sélection de communes à l'aide de polygones sur une carte, et en permettant une comparaison et un accès aux détails de calculs facilités.
Les données étaient de deux sortes. Il pouvait s'agir de données géographiques comme la composition des groupements de communes, des polygones fusionnant les IRIS des communes ou bien de la notion de voisinage. Le second type de données, sur un service distinct, concernait la fiscalité proprement dite. L'application Windows Phone consommait ces données sous forme OData fourni par des services WCF Data Services hébérgés sur Azure.
La donnée géographique est publique et était accédée sans authentification particulière, tandis que les données de fiscalité composite étaient donc logiquement protégées par une authentification, en l'occurrence une Basic Authentication de type customisé. L'accès se faisait en HTTPS pour protéger les crédentiels. La mise en place d'une authentification de type STS a été ajoutée grâce aux bons conseils des experts de ZeCloud présents au Hackaton.
La persistance des données sur Azure mérite d'être citée, car il n'y en a pas à proprement parler ! Les données, très légères (quelques Mo par source au maximum, pour la France entière) sont inclues directement dans le package de déploiement du web role, et sont montées en mémoire lors du démarrage de l'instance. Le fait d'utiliser du Linq sur des objets en mémoire permet naturellement d'obtenir des performances excellentes, et une bonne maîtrise du cache devrait permettre une excellente montée en charge.

Tags: